Mercredi 14 mars 2001

« Tous pour Caen » prépare le 2e tour
La nouvelle liste de gauche en meeting ce soir au centre des congrès

Caen pour tous, les Verts, Citoyens à Caen et l'Anpag ont présenté, mardi, leur liste commune pour le second tour des municipales. Elle s'appelle « Tous pour Caen » et organise un meeting ce soir au centre des congrès.

« On a négocié tout le temps. J'ai dû dormir deux heures depuis dimanche. » Mardi matin, rue Saint-Pierre. Les yeux un peu creusés, Jean-Vincent Placé, de « Caen pour tous », ne cache pas son soulagement. La liste dont il est membre est parvenue à un accord avec Citoyens à Caen, les Verts et « La gauche autrement ». Des heures de discussions ont été nécessaires, la permanence de Louis Mexandeau est bondée comme un soir d'inauguration.

Point presse prévu à 11 h. Il aura finalement lieu vingt minutes plus tard, le temps de régler des détails, comme la place des élus PCF ou MDC. Pour le PCF, après quelques tensions, tout va mieux : « Nous sommes pleinement engagés et satisfaits », note le communiste Marc Bellet, encore rouge de colère une demi-heure auparavant. Négociation plus difficile avec le Mouvement des citoyens, qui claque la porte de la permanence.

29 colistiers disparaissent
On change de tête, on change de nom. « Caen pour tous » s'appelle maintenant « Tous pour Caen ». Dans la permanence de Louis Mexandeau, les mousquetaires de la gauche réunie descendent un à un de la salle des tractations, au 2e étage, pour prendre la parole dans le hall d'accueil. Les cernes sont marqués, mais le sourire retrouvé, après la déconvenue de dimanche soir.

Premier à prendre la parole, « Mex » rappelle « les négociations douloureuses menées il y a six ans. Cette année, nous n'aurons pas de mardi noir. Nous avons mené nos négociations dans la bonne humeur et rapidement. » Évoquant les exigences « légitimes » des trois autres listes, Louis Mexandeau explique la façon dont a été réalisée la nouvelle équipe, « à la proportionnelle intégrale des candidats et des responsabilités. L'enjeu est historique pour Caen : réaliser dans notre ville plus de justice sociale, combattre les inégalités, instaurer enfin la démocratie citoyenne. »

Mexandeau en tête, puis Laurence Dumont, puis Xavier Le Coutour... La liste « soudée, cohérente et crédible » des heureux élus apparaît progressivement. Ce savant dosage entre toutes les composantes exclut de la liste 29 colistiers de Louis Mexandeau, et non des moindres : exit la conseillère régionale Marie-Rose Koro, le sous-préfet Claude Bodin, la championne de France d'haltérophilie Aurore Ernault, la directrice de l'hôtel maternel Anne-Marie Feutry, le conseiller général PRG Jean Notari, le directeur du centre de détention Jean-Louis Daumas...

Tous ont été sacrifiés sur l'autel de l'union de la gauche, pour faire de la place aux autres listes. Et quelle place : en cas de victoire, 22 des 42 conseillers de la future majorité ne seront pas issus de la liste Mexandeau. Déjà, on se partage les tâches. « Nos représentants auront, dans la nouvelle municipalité de gauche, des postes clés », se félicite Xavier Le Coutour : « Adjoint aux finances et à la mise en place des conseils de quartiers, adjoint à la jeunesse et aux affaires scolaires, adjoint encore à définir dans le cadre du développement économique et de la formation professionnelle. »

« Nous gagnerons »

Pour les Verts, Jean-Pierre Viaud se réjouit de voir ses propositions « acceptées très facilement. C'est le signe d'une prise en compte du vote de contestation qui s'est exprimé dimanche. » Le leader des Verts estime « fondamental qu'une alternance puisse voir le jour à Caen. Nous avons la volonté de gagner, nous gagnerons. »

Pour l'Anpag, Nicolas Béniès, numéro deux de « la gauche autrement » et numéro 20 de la nouvelle liste, évoque « une équipe restructurée pour réussir à battre la droite ». Mais pas question de perdre son âme : « Battre la liste Le Brethon, oui. Pour le reste, nous n'avons fait aucune concession. Les débats doivent se poursuivre à l'intérieur de notre équipe », prévient la Gauche autrement. Et les motifs de causeries ne manquent pas au sein de la gauche plurielle. Notamment le sujet épineux de la police municipale, dont Louis Mexandeau « souhaite renforcer les effectifs » et qu'Étienne Adam souhaite purement et simplement « supprimer »....

Mais l'heure n'est pas à l'étude comparée des programmes. Il est 11 h 45 et tout le monde attend la liste finale. « Vous l'aurez, sans faute, pour 14 h. » Le fax arrivera finalement après 17 h. Trois heures n'auront pas été de trop pour régler les derniers soucis. Parti fâché dans la matinée, le MDC Pascal Blanchetier est finalement revenu au bercail, en 38e position... « Tous pour Caen » est né. En ce mardi où le soleil a chassé la noirceur, la gauche se veut plurielle, complète et unie. Jusqu'au bout, la liste aura été peaufinée... L'équilibre politique est un art difficile à mettre en musique.

Pratique. La liste de gauche « Tous pour Caen » organise un meeting intitulé « Réunion de l'unité » ce mercredi soir, à 20 h 30, au centre des congrès de Caen.

1. Louis Mexandeau, Caen pour tous ; 2. Laurence Dumont, Caen pour tous ; 3. Xavier Le Coutour, Citoyens à Caen ; 4. Marie-Jeanne Gobert, Caen pour tous ; 5. Jean-Pierre Viaud, Les Verts ; 6. Josette Travert, Caen pour tous ; 7. Etienne Adam, Anpag ; 8. Pascale Cauchy, Citoyens à Caen ; 9. Marc Bellet, Caen pour tous ; 10. Annie Anne, Les Verts ; 11. Jean-Louis Touzé, Caen pour tous ; 12. Agnès Surirey, Anpag ; 13. Aldo Zanardi, Citoyens à Caen ; 14. Daniel-Charles Badache, Caen pour tous ; 15. Pascal Leroy, Caen pour tous ; 16. Catherine Babatasi, Caen pour tous ; 17. Denyse Debaize, Citoyens à Caen ; 18. Nadine Lemasle, Caen pour tous ; 19. Jérémy Folly, Les Verts ; 20. Nicolas Benies, Anpag ; 21. Michèle Langeois, Caen pour tous ; 22. Michel Burnouf, Citoyens à Caen ; 23. Hélène Maisonneuve, Caen pour tous ; 24. Caroline Tourneur, Caen pour tous ; 25. Jocelyne Moulin, Les Verts ; 26. Alain Leroy, Caen pour tous ; 27. Nadia Betouche, Citoyens à Caen ; 28. Yvonnick Mevel, Caen pour tous ; 29. Christophe Prosper-Paul, Caen pour tous ; 30. Joëlle Paumier, Anpag ; 31. Jean-François Marguerin, Les Verts ; 32. Jean-Claude Delauney, Citoyens à Caen ; 33. Alix Boye, Caen pour tous ; 34. Jean-Vincent Place, Caen pour tous ; 35. Mireille Brun, Les Verts ; 36. Agnès Meriat, Citoyens à Caen ; 37. Philippe Vayssette, Les Verts ; 38. Pascal Blanchetier, Caen pour tous ; 39. Marie-Claude Herboux, Anpag ; 40. Michèle Lecerf, Les Verts ; 41. Jacky Toullier, Citoyens à Caen ; 42. Claudine Pavée, Caen pour tous ; 43. Jean Lebon, Caen pour tous ; 44. Patrick Levacher, Caen pour tous ; 45. Natacha Mansour, Anpag ; 46. Eric Fourez, Caen pour tous ; 47. Catherine Philippe, Citoyens à Caen ; 48. Farida Benouhiba-Dibon, Caen pour tous ; 49. Laurent Scherer, Les Verts ; 50. Cécile Leclercq, Les Verts ; 51. Sébastien Saez, Anpag ; 52. Bruno Lemoigne, Citoyens à Caen ; 53. Gwendoline Rousselle, Caen pour tous ; 54. Marie-Christine Osmont, Les Verts ; 55. Rachid Kouba, Caen pour tous.


Jean-Bernard CAZALETS.

 
Retour